Changer de vie à 40 ans



Changer de vie à 40 ans

Je veux changer de vie ! Voilà une réflexion que l'on fait souvent à 35 ans ou à l'aube de la quarantaine. Cette envie de changement de vie professionnelle à 40 ans, ce besoin de trouver un métier idéal est fréquente que ce soit chez un homme ou une femme. Mais est-ce le moment de prendre un nouveau départ, comment faire pour trouver sa voie ou un boulot d'avenir qui nous plait ? N‘est-il pas trop tard pour changer de travail à 40 ans ? Pas facile de trouver les bonnes réponses !


Le profil type d'un quadragénaire se dessine souvent ainsi : marié avec deux enfants de plus de 10 ans, en accession à la propriété et bien assis dans une carrière professionnelle. Par conséquent une vie privée bien remplie, un certain train de vie et des responsabilités à assumer. Alors que cette vie semble parfaite pour certains, elles n'est pas aussi idyllique pour d'autres qui ne se sentent pas bien ou pas épanoui au travail. Si bien qu'à 40 balais, cette envie de tout plaquer pour changer de job nous plonge dans le doute et peut-être vers la crise de la quarantaine.

Mais comme on dit, il n'est jamais trop tard pour changer sa vie, que ce soit à 45 ou 50 ans. Ce qui est important c'est de se remettre en question, de se poser les bonnes questions et surtout de trouver les bonnes réponses. Bref, il faut faire un bilan de sa vie professionnelle, dresser une liste des points positifs et négatifs.

En effet, quitter un job ne se fait pas à la légère ! Il n'est pas question de changer de carrière sur un coup de tête, de se lancer dans un projet d'entreprise sans mesurer l'impact qu'une telle décision peut avoir sur son couple, sa famille et son environnement. L'objectif est bien de se sentir mieux après ce changement, n'est-ce pas ? Voyons ensemble avec ces tests suivants, si vous avez intérêt à changer de travail, démissionner ou si des solutions ne vous permettent pas de trouver un nouvel équilibre dans votre vie.

Changer de vie à 40 ans oui ou non ?

Je ne vous dirai pas ici comment changer de vie professionnelle à 40 ans, car tout d'abord je ne suis pas un coach personnel et ensuite je ne prétends pas avoir les compétences pour vous inciter à faire un tel bouleversement dans votre vie. Par contre je vous propose de faire un petit exercice qui a pour but de vous aider à y voir plus clair concernant votre envie de changement de vie.

Ce test consiste à mettre le doigt sur ce qui ne va pas aujourd'hui au travail. Il s'agit ici d'identifier les points noirs, ce qui fait que le boulot que vous faites aujourd'hui vous gâche l'existence. Cette analyse vous permettra de savoir rapidement si il existe une opportunité d'opérer un changement dans votre job actuel avant d'explorer des envies d'ailleurs.

Prenez un stylo et une feuille (ou une page Word) et dressez une liste similaire à celle-ci : directeur, collègues de travail, responsable hiérarchique, fonction, poste, missions, responsabilités, salaire, reconnaissance, motivation, éloignement du domicile etc. N'hésitez à modifier ou compléter cette liste.

A côté de chacun de ses points, rédigez une réflexion et tentez d'y apporter une réponse ou posez-vous la bonne question. Voici quelques exemples :

- Poste ou fonction : « Je ne suis plus motivé par mes missions. Je m'ennuie au travail, je n'ai plus l'impression d'évoluer. » : est-il possible de changer de poste ? Puis-je proposer mes missions ? Existe-t-il une formation interne pour progresser dans ma carrière ?

- Rémunération : « Je ne gagne pas assez pour le boulot que je fais ». Est-il possible de négocier une augmentation ?

- Hiérarchie : « J'ai un problème d'entente avec mon responsable, il ne me fait pas confiance ». Puis-je changer d'équipe ou de chef ?

- Lieu de travail : « J'habite loin de mon boulot ». Une mutation plus proche de chez moi est-elle envisageable ?



Après avoir identifiés les problèmes et les éventuelles solutions, classez-les selon vos priorités, vous saurez si il est tenable de rester en place, d'évoluer dans votre société ou alors effectivement d'envisager une reconversion professionnelle à 40 ans.

Mais comme une décision comme celle-ci ne se prend pas facilement seule, surtout quand on est marié, en couple et avec des enfants, il est indispensable d'en parler à son conjoint. En ce sens, il est intéressant de travailler ensemble sur un exercice qui consiste à peser le pour et le contre, les avantages et inconvénients d'un changement de job à 40 ans. Pour mesurer l'impact d'un changement de vie, prenez une grande feuille blanche, puis divisez celle-ci en 3 colonnes. Dans la première notez vie pro, dans la seconde vie privée et dans la dernière loisirs. Re-divisez chaque colonne en deux parties, puis listez les points positifs et ceux à améliorer. Pensez à écrire vos différents points avec des tailles de lettres différentes. Les points écrits en gros caractères représentent alors vos plus grosses préoccupations ou points forts.

Changer de vie

Essayez de voir si des améliorations sont possibles pour chaque point néfaste. Si des solutions sont plausibles, essayez de les mettre en place dès aujourd'hui. Au final, vous aurez une partie des cartes en main pour prendre une décision réfléchie et plus juste. Accordez -vous quelques jours ou semaines pour voir si la situation s'améliore ou si elle ne peut plus perdurer.

Quitte à partir de sa boîte, n'hésitez pas à utiliser les différents dispositifs légaux qui vous permettront de rebondir ailleurs : bilan de compétence, VAE, trouver un centre de formation pour adulte, Fongecif, DIF. N'hésitez pas à faire valoir votre CPF, votre compteur personnel de formation.